Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?
 



 


Plan de vaccination accéléré également pour les médecins du travail

Actualités - 08/01/2021
-
Auteur(s): 
Edelhart Kempeneers – Attentia


Les premières vaccinations ont été effectuées entre Noël et le Nouvel An, mais depuis la semaine dernière, un véritable départ a été pris avec la vaccination des résidents (par les médecins coordinateurs et conseillers) et du personnel (par les médecins du travail) dans les centres de soins résidentiels. Les chiffres sont maintenant en augmentation, les dates déjà prévues ont été avancées. Les médecins du travail commenceront à vacciner le personnel hospitalier ce mois-ci, en avril les travailleurs des professions essentielles.

En plus des vaccins Pfizer (avec deux vaccins par personne), un nombre limité de vaccins Moderna sera également disponible dans les semaines à venir. Il sera également possible d'utiliser six doses du vaccin Pfizer par flacon au lieu de cinq. Ainsi, les médecins du travail pourront commencer à vacciner le personnel hospitalier dès ce mois-ci.

Planification précoce

Les vaccins AstraZeneca devraient également être disponibles en février. Il sera alors question des soins primaires (les médecins généralistes) et des autres employés des hôpitaux et des autres services de santé curatifs et préventifs.

À partir de mars, environ 2 millions de vaccins devraient être disponibles et la vaccination de tous les plus de 65 ans et des patients à haut risque pourra commencer.

Avril sera le mois au cours duquel les services de santé au travail seront réinscrits, cette fois-ci pour les personnes exerçant des fonctions sociales et/ou économiques essentielles. Ces derniers devront être déterminés plus avant, mais dans tous les cas, il s'agira des pompiers, de la police et des services de protection civile. Le personnel enseignant pourrait également être inclus.

La vaccination du reste de la population commencerait alors en juin, afin de terminer la campagne en septembre avec une couverture vaccinale totale d'environ 70 %.

Doublement du nombre de vaccins Pfizer va accélérer la vaccination