Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?
 



 


Importance des protections des genoux

Actualités - 18/02/2021
-
Auteur(s): 
Geert Van Cauwenberge


De nombreuses professions (poseurs de sols, paveurs, électriciens, agriculteurs, plombiers...) impliquent de travailler régulièrement à genoux. Il en résulte une pression continue sur cette partie du corps, ce qui peut entraîner quantité de troubles physiques : arthrose, bursites, affections des ménisques...

L’arthrose du genou est treize fois plus fréquente lorsque les genoux sont contractés en permanence que lorsqu’ils ne sont pas tout le temps sous tension. Toutes les cinq mille heures de travail à genoux, le risque d’arthrose augmente de vingt-six pour cent.
De bonnes protections des genoux sont donc essentielles pour réduire autant que possible le risque de symptômes physiques. À court terme, elles permettent aux ouvriers d’éviter les blessures dues aux contusions, les hématomes et les éraflures. À long terme, elles aident à éviter les maladies chroniques et les signes d’usure, ce qui permet de diminuer sensiblement le risque d’incapacité de travail.

La norme européenne EN 14404 s’applique aux protections des genoux. Cette norme a été développée dans l’objectif de fixer des exigences relatives à cet EPI, afin de protéger de manière aussi efficace que possible les genoux des utilisateurs. La norme EN 14404 décrit différents types de protection des genoux et trois niveaux de protection.

Types de protection des genoux

Type 1 : Genouillères indépendantes de tous vêtements
Ces protections des genoux se fixent à la jambe à l’aide de sangles. Comme elles peuvent couper, glisser ou serrer, l’utilisateur doit tenir compte d’instructions supplémentaires lors de l’utilisation de cet EPI. Elles doivent faire au minimum trois centimètres de large et peuvent glisser de maximum cinq centimètres. Elles ne peuvent pas non plus s’enrouler, glisser dans le creux du genou ou bloquer la circulation sanguine. Elles doivent en outre être adaptables. Pour ce type de protection des genoux, la préférence va aux coquilles que l’on peut fixer en dessous du genou. L'utilisateur évite ainsi tout inconfort au niveau du genou.


(photo: ergonomiesite.be)

Type 2 : Genouillères insérées dans un pantalon
Ce type de protection des genoux se porte dans un pantalon avec une poche prévue à cet effet. La personnalisation est ici importante : les inserts doivent être taillés sur mesure pour l’utilisateur. Avec ces genouillères, il est nécessaire d’investir suffisamment dans un pantalon de travail de qualité et confortable pour le personnel, car ce type de protection des genoux ne peut pas être trop épais, au risque de ne plus rentrer dans le pantalon.

Type 3 : Tapis de protection
Cette protection des genoux consiste en un petit tapis qui n’est pas fixé au corps et conçu dans un matériau doux. Ce type de protection est idéal pour les tâches lors desquelles l’utilisateur passe une longue période ininterrompue à genoux, dans une même zone. Le confort de cet EPI est entre autres déterminé par son épaisseur. Un tapis de protection a moins d’intérêt lorsque l’utilisateur doit se déplacer souvent et travailler à genoux pendant de brèves périodes.


(photo: ergonomiesite.be)

Type 4 : Protections des genoux spéciales
Le quatrième type de protection peut être prévu pour chaque genou séparément ou pour les deux genoux ensemble, mais a aussi une fonction supplémentaire, par exemple un cadre aidant à se relever ou à s’agenouiller. Le chariot pour travail à genoux utilisé par les carreleurs, qui permet également de s’asseoir, en est un exemple.

Trois niveaux de protection

Les protections des genoux sont non seulement indispensables du point de vue de l’ergonomie, mais elles sont aussi essentielles pour garantir la sécurité de l’utilisateur. Elles les protègent en effet contre les surfaces inégales ou les éléments saillants. Ce degré de protection s’exprime en trois « niveaux » :
- niveau 0 : adapté aux sols plats, pas de résistance à la pénétration ;
- niveau 1 : adapté aux sols inégaux, offre une résistance à la pénétration de 100 N ;
- niveau 2 : offre une résistance à la pénétration de 250 N dans des conditions difficiles.

Vos genoux sont fragiles ! (ergonomiesite.be)

Plus d'informations sur senTRAL :

Aperçu des normes — Protection de la jambe et du pied (ICS 13.340.50)
NBN EN 14404 Équipements de protection individuelle - Protection des genoux pour le travail à genoux