Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?

Quelle est la température idéale d'un bureau ?

Actualités - 07/06/2021
-
Auteur(s): 
Edelhart Kempeneers - Attentia


En particulier en période de COVID-19, une attention particulière est portée à la qualité de l'air intérieur. Une ventilation supplémentaire est recommandée, et des directives détaillées ont été publiées à ce sujet. Mais la température reste également importante pour le bien-être des employés. Tout cela rend la question plus pertinente que jamais : quelle est la température idéale pour un bureau ?

Un employeur a intérêt à ce que les employés travaillent dans de bonnes conditions au bureau. Non seulement cela a un impact sur la productivité, mais selon le Codex sur le bien-être au travail, l'employeur doit également prendre des mesures (livre III, titre 1). Plusieurs études ont été réalisées sur la température optimale dans un environnement de bureau. Elles correspondent soit à la température ambiante la plus confortable, soit à la température qui permet d'obtenir la meilleure productivité, mais ces deux paramètres se chevauchent bien sûr largement.

Selon une étude de l'Université de technologie d'Helsinki, la productivité la plus élevée au travail est atteinte à une température d'environ 22°C. La productivité, selon cette recherche, montre une tendance à la hausse à partir de basses températures jusqu'à 22°C, et diminue à nouveau à des températures supérieures à 23°C ou 24°C. Une augmentation à une température de 30°C amène la productivité à 91% du maximum. A 35°C, la productivité tombe en dessous de 85%.


La productivité relative tracée sur la température en °C. (Source : Université de technologie d'Helsinki)

Une étude menée par l'université Cornell de New York auprès des employés d'une compagnie d'assurance d'Orlando suggère que la température idéale au bureau est encore plus élevée. En faisant passer la température de 20°C à 25°C, les employés ont fait 44 % d'erreurs de frappe en moins et ont tapé 150 % plus vite.
Cependant, d'autres facteurs influencent la température "idéale" d'un bureau.

Genre

La température affecte différemment les performances des hommes et des femmes. Dans une étude portant sur 550 étudiants allemands, les femmes ont obtenu de meilleurs résultats lorsqu'elles devaient effectuer une tâche de mathématiques ou de raisonnement verbal que lorsqu'elles le faisaient dans un environnement plus froid. L'effet inverse a été observé chez les hommes : ils ont obtenu de meilleurs résultats dans des températures plus froides.

Les saisons

La saison semble également jouer un rôle. Arbokennisnet, aux Pays-Bas, a publié un rapport sur le climat thermique intérieur (NL). Les chercheurs indiquent qu'il est plus difficile de maintenir un climat intérieur agréable en été qu'en hiver, notamment en raison des grandes fenêtres sans pare-soleil adéquats et de l'utilisation croissante d'équipements électriques. En hiver, les plaintes peuvent être dues à des changements de température locaux, par exemple en raison de courants d'air ou de rayonnement froid provenant des fenêtres. Les chercheurs font une distinction entre une température idéale en hiver et en été. Selon eux, la température idéale d'un bureau en été se situe entre 23°C et 26°C, et en hiver entre 20°C et 24°C.

Ventilation

L'étude d'Helsinki suggère également que, dans la pratique, une température plus élevée dans les bureaux est souvent liée à un faible niveau de ventilation. En d'autres termes, les pièces mal ventilées se réchauffent. Ici, la baisse de productivité est en partie due à une mauvaise qualité de l'air avec des niveaux de CO2 trop élevés. Des recherches ont déjà montré que des valeurs de CO2 supérieures à 1 000 ppm ont un impact sur les capacités cognitives.

Différences individuelles

En plus de tous les facteurs susmentionnés, il existe évidemment des différences individuelles entre les employés en ce qui concerne ce qu'ils considèrent comme une température agréable. Par conséquent, il y aura toujours au moins 5 % de salariés insatisfaits à une température donnée.

Sentiment de contrôle

Un dernier facteur qui ne peut être ignoré est le sentiment qu'ont les employés de contrôler leur environnement. Des recherches ont montré que les employés qui utilisent un thermostat factice (un appareil qui ne fonctionne pas) ont l'impression de pouvoir influencer la température et se sentent nettement plus à l'aise qu'un groupe de contrôle dépourvu d'un tel appareil.

Cibles

La température idéale d'un bureau est un concept relatif, bien qu'un certain nombre d'objectifs concrets aient été définis. La productivité la plus élevée au travail est atteinte à une température de 22°C à 25°C. Les femmes sont plus performantes lorsque la température est légèrement plus élevée, tandis que les hommes sont plus performants lorsque le thermostat est réglé plus bas. Et en été, la température idéale d'un bureau est de 2 à 3 degrés plus élevée qu'en hiver.

Nouvelles recommandations pour une ventilation sûre en période COVID