Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?

La Belgique signataire du pacte international pour des TIC circulaires et éthiques

Actualités - 30/07/2021
-
Auteur(s): 
Joris De Vroey


La ministre fédérale de l’Environnement Zakia Khattabi a signé l’adhésion de notre pays au « Circulair & Fair ICT Pact ». L’objectif de ce pacte international est d’inscrire la production des ordinateurs portables et des smartphones dans des chaînes plus circulaires, durables et éthiques.

Il s’agit d’une initiative des Pays-Bas et de la Belgique, qui sont aussi les moteurs du pacte et qui, à ce titre, ont déjà convaincu des pays du monde entier d’y adhérer. Leur objectif : rendre la production des dispositifs de TIC plus durable, plus circulaire et plus éthique.

Premièrement, il faut savoir que le secteur des TIC est responsable de plus de 2 % des émissions mondiales de CO2, une tendance qui n’est pas près de s’inverser dès lors que nous changeons de smartphone tous les deux ans, que les réunions se font de plus en plus en ligne et que le streaming n’a jamais été aussi prisé. Par ailleurs, l’extraction des matières premières, l’assemblage, mais aussi l’élimination des produits TIC sont des processus très polluants. Les violations des droits humains et du travail sont par ailleurs monnaie courante dans le secteur. Le Circular & Fair ICT Pact entend améliorer cette situation en créant un réseau d’acheteurs capables de créer une demande suffisante d’ordinateurs portables et de smartphones circulaires et éthiques. Les signataires souhaitent que cette demande ait un intérêt économique suffisant pour stimuler les producteurs à continuer à innover et à réorienter leur production vers des modèles plus circulaires, durables et éthiques.

Sautant sur l’occasion, l’Institut fédéral pour le développement durable (IFDD) a réuni les grands acheteurs de TIC au sein des pouvoirs publics belges au sein d’un « buyer group ». Ce réseau, qui rassemble une septantaine d’acheteurs belges, se penche actuellement sur les critères et les clauses à définir pour garantir des achats publics plus durables, plus circulaires et plus éthiques. L’IFDD collabore avec une vingtaine d’acheteurs issus de différentes régions et villes d’Europe dans le but d’analyser le respect des droits humains et du travail dans la chaîne d’approvisionnement des TIC dans le cadre des marchés publics.

Le guide des achats durables (guidedesachatsdurables.be) contient toutes les informations nécessaires pour des achats publics durables.

Achat durable

Circularandfairictpact