Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?

Question et réponse : mousse extinctrice fluorée (suite)

Actualités - 10/08/2021
-
Auteur(s): 
Capt. Stefaan Onraedt


Après la publication de l’article « Question et réponse : mousse extinctrice fluorée », un lecteur a, à juste titre, fait la remarque suivante :« La mousse fluorée contenant des PFOS n’est plus utilisée depuis des années déjà par les services d’incendie civils, mais l’est toujours, en grande quantité, pour lutter contre les incendies industriels. Pour autant que je sache, la mousse fluorée contenant des PFOS est interdite depuis 2011, même pour les installations industrielles.


Illustration: Capitaine Stefaan Onraedt, SOS Safety

Notre expert, le capitaine Stefaan Onraedt, fournit une explication.

Auparavant, les mousses extinctrices contenaient environ 10 % de fluor ainsi que des concentrés de mousse AFFF (mousses à formation de pellicule aqueuse) et AFFF-AR (mousse à formation de pellicule aqueuse résistante à l’alcool). Ce pourcentage a considérablement baissé et il existe des mousses extinctrices exemptes de fluor sur le marché. Des études portant sur des mousses extinctrices de meilleure qualité et plus efficaces sans fluor sont en cours. La principale raison de bannir le fluor des mousses extinctrices est la suivante : le fluor ne se décompose pas ou très peu dans l’environnement et se retrouve dans les eaux souterraines.

La remarque du lecteur est pertinente. En raison des effets nocifs sur l’environnement, les émulseurs fluorés à chaîne longue, les PFOS, sont interdits en Europe depuis 2011. Les concentrés de mousse contenant des molécules de fluor plus petites, les mousses de type PFOA, sont quant à eux toujours autorisés. Mais le marché actuel anticipe une interdiction totale à terme de ces moyens d’extinction par l’Union européenne.

En ce qui concerne les possibles problèmes environnementaux, il faut remettre les choses en perspective.

Actuellement, la mousse extinctrice fluorée est en fait la seule option efficace pour lutter contre les gros incendies industriels. Aucune autorité ne s’oppose à son utilisation en cas d’incendie d’une raffinerie ou d’une grande cuve. Ce type d’incident est une telle catastrophe pour l’environnement en raison de la libération de nombreux produits de combustion et des fuites de substances que le problème de fluor dans la mousse extinctrice est relatif en comparaison.
La mousse extinctrice contenant du fluor est rare dans les industries classiques, mais est présente dans les industries lourdes disposant de parcs de cuves pour les raisons susmentionnées.

Pour pouvoir bien utiliser la mousse en pratique dans la lutte contre les incendies industriels, il faut également la tester et s’entraîner. Cela soulève actuellement de nombreuses objections. C’est la raison pour laquelle des exercices pratiques sont toujours effectués avec une mousse extinctrice d’exercice sans fluor.

Nous pouvons donc affirmer que de nombreuses industries utilisent de la mousse extinctrice sans fluor et que l’industrie comptant de gros parcs de cuves ou des raffineries où une cuve pourrait prendre feu a encore des stocks de mousse extinctrice fluorée et qu’elle les utilise pour lutter contre l’incendie des cuves.

D’autres informations sur senTRAL :

Question et réponse : mousse extinctrice fluorée

Petits moyens d’extinction : tableau de leur utilité dans les différentes classes de feux

Toolbox : Petits moyens d’extinction