Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?

Moins de cyclistes sur le chemin du travail

Actualités - 20/10/2021
-
Auteur(s): 
Adrien Grégoire


D’après SD Worx sur base de ses calculs salariaux des travailleurs du secteur privé, on observe une baisse de 22 % à 14 % des travailleurs bénéficiant d’une indemnité vélo en 2021. Une baisse qui se manifeste surtout chez les travailleurs qui ont été contraints de travailler à domicile. La Covid-19 serait donc la principale responsable de la diminution des cyclistes sur le chemin du travail.

Une hausse continue, sauf en 2021

Depuis quelques années, le nombre de travailleurs bénéficiant d’une indemnité vélo est en constante augmentation, avec à chaque fois un pic pendant les mois d'été et une baisse pendant les mois d'hiver. Cette année 2021 est donc tout à fait exceptionnelle.

Selon Valérie t’Serstevens, Legal consultant chez SD Worx, « En 2021, nous voyons qu’un travailleur sur sept (14 %) reçoit encore une indemnité vélo pour les kilomètres parcourus entre son domicile et son lieu de travail, soit une baisse d’un tiers : avant le coronavirus, près d’un quart (22 %) des travailleurs étaient concernés ».

Une différence entre les hommes et les femmes

Davantage de femmes que d’hommes bénéficient de cette indemnité vélo, mais le montant de cette indemnité est généralement inférieur. Ce qui s’explique en partie par le fait que les travailleurs du secteur des soins de santé ont une indemnité obligatoire. Secteur dans lequel les femmes sont surreprésentées et habitent plus près de leur lieu de travail.

Des variations selon les régions

« Près d’un quart des travailleurs de Flandre orientale peuvent compter sur une indemnité vélo par kilomètre parcouru. À Bruxelles, nous constatons une réduction de moitié des travailleurs (de 11,8 % en 2019 à 6,7 % en 2021), mais la plus forte baisse concerne les travailleurs actifs dans le Brabant flamand : de 18,5 % à 8,7 % » confirme Valérie t’Serstevens.

Les allocations vélo sont actuellement moins populaires en Wallonie, mais cela pourrait bientôt changer. Le gouvernement wallon souhaite promouvoir l'utilisation du vélo pour les déplacements domicile-travail et accorde une subvention pour l'achat d'une bicyclette (d'occasion). Toutefois, ce véhicule doit être utilisée régulièrement (au moins 40 % des déplacements) par le salarié pour ses déplacements domicile-travail. Il n'est donc pas exclu qu'en Wallonie aussi, une augmentation de l'indemnité vélo soit imminente, si les employeurs veulent stimuler davantage leurs navetteurs à vélo.

SD Worx, Un tiers de cyclistes en moins sur la route du travail, 22 septembre 2021