Une question? Une suggestion?

Je veux poser une question ou proposer une suggestion.

Intéressé?

Souhaitez-vous avoir accès à de l'information pertinente en sécurité au travail, environnement et médecine du travail ?

Tirez le meilleur parti du Blue Monday

Actualités - 14/01/2022
-
Auteur(s): 
Jan Dillen


Le 17 janvier est le jour "officiel" du Blue Monday en 2022. Depuis plusieurs années, le troisième lundi de janvier est considéré comme le jour le plus déprimant de l'année. Un hoax ? Oui, mais les conseils pour le bien-être mental dans l'organisation sont toujours les bienvenus.

Le concept du "Blue Monday" a été conçu par une agence de relations publiques qui a demandé au psychologue britannique Cliff Arnall de lui donner de la crédibilité avec une "formule d'apparence scientifique" pour démontrer l'effet déprimant de ce jour. M. Arnall, qui travaillait alors à l'université de Cardiff, a mis au point une formule permettant de déterminer que ce lundi est le jour où la plupart des gens se sentent tristes, déprimés ou mélancoliques. L'astuce a fonctionné ; chaque année, les journaux et les médias accordent encore une attention non critique au "Blue Monday". Mais Arnall a reçu la désapprobation de ses collègues universitaires. L'université de Cardiff a pris ses distances avec le "Blue Monday" lui-même et la formule "scientifique".

Une opportunité


Bien que le Blue Monday puisse être considéré comme un "canular", pour les conseillers en prévention, cette période est l'occasion de se pencher sur le bien-être mental des employés. Ce jour-là, vous pouvez accorder une attention particulière à cet aspect dans votre organisation et prendre des mesures pour améliorer le bien-être psychique au travail, le mieux étant de coopérer avec d'autres départements tels que les ressources humaines.

Après tout, le bien-être fait partie intégrante de la mission du conseiller en prévention. L'organisation doit prendre les mesures nécessaires pour prévenir ou réduire les risques psychologiques tels que le stress, le harcèlement, le burn-out, le suicide, l'abus d'alcool et de drogues, etc. 


(photo: Pexels - Yan Krukov)

Conseils pour éviter les effets du Blue Monday
 

  • le 17 janvier, ne faites que des activités qui vous donnent de l'énergie et non des activités "énergivores". Bien sûr, cela nécessite une certaine réflexion sur soi : qu'est-ce que j'aime faire ? qu'est-ce qui me donne de l'énergie ? Limitez également les paperasses, les procédures et les instructions qui ne laissent aucune liberté d'action aux employés
  • assurez une culture d'entreprise ouverte et transparente où règne la sécurité psychologique : dans une telle organisation, un employé peut évoquer ses problèmes psychologiques sans craindre d'être considéré comme "pusillanime" ou "vulnérable"
  • prenez contact avec vos collègues et informez-vous mutuellement de ce que vous ressentez, de ce que vous rencontrez au travail ou éventuellement à la maison
  • allez vous promener ou faites quelque chose d'actif dans l'après-midi : la lumière du jour vous éclaire et semble avoir un effet positif sur l'humeur et l'énergie ; un apport quotidien de lumière est également très important pour contrer le blues de l'hiver : la lumière entrant par les yeux entraîne la production des hormones sérotonine (qui nous rend heureux) et cortisol (qui nous réveille), et l'exercice physique donne également de l'énergie et de la vitalité
  • en tant que manager, investissez dans la connaissance de vos employés : qu'est-ce qui les motive, quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ? adoptez un style de leadership axé sur le coaching et le soutien
  • assurer la participation et donner aux employés le droit d'initiative et le temps nécessaire pour trouver leurs propres solutions aux problèmes
  • montrer une appréciation sincère - pas de phrase standard lors de la réception du Nouvel An : "Je voudrais remercier tout le monde pour ses efforts au cours de l'année écoulée"
  • surtout, restez toujours positif


Plus d'informations sur senTRAL :

Campagne pour le bien-être mental au travail

Nouveaux chiffres sur le bien-être psychosocial au travail

Plan d’action fédéral pour la résilience psychologique au travail